Résolution de conflit

Choisir de négocier lors d’un conflit nécessite une bonne dose de créativité, d’ouverture et de méthode.

Avant de sauter à pieds joints dans la négociation du conflit, il est toujours conseillé de prendre un peu de recul afin de s’assurer que les deux parties partent bien sur les mêmes bases et avec la même volonté de parvenir à un accord est généralement gagnant.

Dans un premier temps, il est important de choisir un moment où à la fois le parent et l’adolescent sont calmes, disponibles, et ont du temps devant eux pour discuter. On peut également s’assurer que chacun est d’accord pour négocier une solution commune, et envisage la discussion positivement, de façon ouverte et créative.

Dans un second temps, expliquer quelles sont les étapes de la méthode qu’on va utiliser ensemble permettra à chacun de pouvoir organiser ses idées et ses interventions.

La méthode DÉÉCAF (parce que ça relaxe et n’empêche pas de dormir!) est l’une des méthodes fréquemment utilisée en négociation.

Elle se déroule comme suit :

  • D Décrire la situation, nommer les besoins
  • É Émotions à identifier et respecter
  • É Énumérer les solutions
  • C Choisir et évaluation des solutions
  • A Accord, entente, engagement
  • F Final, évaluer les résultats et ajuster les besoins au fur et à mesure de la pratique

En suivant ce processus, les étapes deviennent généralement plus évidentes et plus fluides, ce qui permet à chacun de mieux les adapter à sa façon de communiquer et à la négociation visée.

Le fait de prendre le temps de discuter de la façon dont on évaluera que les solutions fonctionnent est vraiment à prendre en considération.

En effet, cela permet également de regarder si des conséquences seront mises en place au cas où ça ne fonctionnerait pas, et de réévaluer la situation pour parvenir à d’autres solutions, le cas échéant.

AUTRES ARTICLES