Contribution aux tâches ménagères

Les enfants et l’accomplissement des tâches ménagères: Quelques pistes

L’aide que nos enfants apportent aux parents en faisant des tâches ménagères peut être appréciée, la vie de parent étant souvent étourdissante. Toutefois, ce n’est pas parce que l’environnement est désordonné que l’enfant décidera de lui-même de prendre les initiatives et de faire un peu de ménage!
La contribution aux tâches ménagères n’est pas innée, c’est quelque chose que l’enfant peut apprendre même si ce peut être difficile de lui montrer comment faire. Ceci étant dit, il n’y a pas d’âge requis ni de mode d’emploi à cet effet.
Par conséquent, c’est à vous d’évaluer en fonction de vos besoins, de vos valeurs ainsi que des capacités de l’enfant à savoir si le temps est venu pour lui de mettre, à son tour, la main à la pâte.

Généralement, vers l’âge de 7-8 ans un jeune peut faire son lit, passer le balai, faire ou essuyer la vaisselle, etc. On peut lui montrer comment faire et répéter au besoin. Au début, il sera bien normal de répéter souvent, l’enfant préfèrera jouer dehors que de faire le ménage de sa chambre! C’est donc avec la répétition et la valorisation du comportement que le message s’intégrera petit à petit.
Pour faciliter la tâche, il est préférable d’avoir une routine rigoureuse et de la suivre adéquatement. L’enfant s’adaptera plus facilement à ce changement si elle est constante. De plus, il est à noter que l’enfant aime lorsque l’on apprécie ce qu’il fait. En ce sens, l’on peut, lorsque la tâche est accomplie, le remercier, le féliciter ou lui rappeler à quel point nous sommes fiers de lui.

TAGS: .

AUTRES ARTICLES